Les concours.

Publié le par Hisako

Bonjour,

La Première étape pour devenir infirmière est de réussir le concours d'entrée en IFSI (institut de formation en soins infirmiers).Là ,préparez votre porte-feuilles et  bossez ; bossez pour gagner des secondes et des places au classement.La compétition est rude on lutte contre soit en mettant sa logique à l'épreuve et contre les autres candidats.Les places sont chères.

A écouter les gens rien de plus simple. A près tout ce ne doit pa bien être difficile à avoir ce concours .Pour faire sous fifre demédecin il ne  faut pas beaucoup de neurones. Ah oui et bien que Nenni !! ce concours n'est pas des plus simple.

Il se compose de deux épreuves écrites : des test psychotechniques  ( au choix comme test barbares pour les non matheux : les masterminds ==>  exemple :   ABDC =>4MP

                                                                                               CDBA=>4mp (mal placé)

                                                                                                CDBA=>4MP

                                                                                                 DCAB =>4Mp  et çà c'est un ex facile.

Test des ampoules , d'attention visulelles (qui vous explose les yeux .Cela conciste à soit trouver des erreurs dans des modèles ou compter un nombre de symboles impressionnant en un minimum de temps.

                      Des test de vocabulaire: attention il vaut mieux bien connaitre sa grammaire son orthographe avoir un minimum  de vocabulaire.

Et enfin une épreuve de Culture général qui conciste à disserter sur Cinq. Cela peut être tout et n'importe quoi. Encore une fois faire attention aux consignes et a l'orthographe. Les textes ne sont pas toujours en rapport avec le sanitaire .Par exemple si j'ai eu à mon concours  un teste sur le don d'organe j'en ai aussi eu un sur des cuisiniers de la téléréalité anglaise en prison.

Une longue attente Après la première partie du concours ou j'ai frolé l'ulcère et revecu en cauchemard  mes écrits.J'ai sérieusement cru devenir dingue.Surtout que honte à moi je n'ai préparé le concours qu'en deux mois.Demanière intensive mais quand même. Le jour des résultats je n'en menais pas large surtout que je devais aussi prendre les résultats dune autre jeune fille.Quand j'ai vu mon nom sur la liste j'ai explosé de joie . J'ai été sur un petit nuage pendant des jours , c'est encore mieux que de s'enfiler une tablette de chocolat ( pour pas dire plus vulgaire). Mais très vite il faut réaliser que l'oral se profile.

C'est la seconde épreuve une épreuve orale.  Elle consite à préparer un texte sur un sujet sanitaire et sociale ou sur une photo.Puis à exposer ses motivations.Epreuve à la tête du client selon moi mais néanmoins nécessaire. La plus stressante (toujours selon moi) J'ai utilisé mon bouquin de culture générale ma glace un micro et ma cam mon copin pour me tester. J'ai fait de nombreux tests de personnalité et surtout rien appris par coeur pour eviter l'effet robot.

personnellement je suis tombée sur un sujet un peu tordu.J'avais un tableau sur deux maladies et leurs dernières aparitions selon l'agence d'oservation de je ne sais plus quoi.Déjà il fallait connaitre les maladies en question la polio et la dyphtérie.Connaitre la vaccination , la couverture vaccinale bref sur ce sujet le sujet en lui même ne permettait pas de s'en sortir.On est sensé préparer en 20 mins mais dès que nous avions fini de préparer les candidats pouvaient retourner à leur chaise et donc continuer à y réfléchir pendant un certain temps (pas très honnête mais bon ils avaient qu'à mieux s'organiser).Je suis passée la dernière et j'ai attendu 30 min apres mes 20 min de préparation. Et avec ma chance je connaisais bien le sujet que mon copin m'avait fait réviser la veille.

J'entre dans la salle , le jury m'invite à m'assoir. Chaque membre se présente : une cadre de l'institut, un formateur de l'institut , une infirmière. je me présente : nom, prénom, âge, parcours depuis le bac. J'espose mon sujet comme une lettre à la poste .Quelques questions sur le sujet.Pouquoi une partie de la population refuse de se vacciner? Si je pense que il n'y a pas de riques pour revoir ces maladies.Si je peux en décrire les symtômes.

Puis des questions plus personnelles.Pouquoi cette profession si je connais les études, comment je vais me financer.Si un membre de ma famille est dans la profession et comme il se trouve que oui et qu'en plus elle a arreté de travailler deux questions bonus : si l'idée vient bien de moi  et si j'arrêterais de travailler si j'avais des enfants. Si j'envisage une spécialisation.Si j'ai le permis.Si j'ai fait un stage.

            PFF ca en fait des questions en 35 minutes .En sortant j'ai une bonne impression et au fur et à mesure de l'attente des résultats mon préssentiment est de moins en moins bon .Petite crise de paranoia un soupson d'agressivité un relent de larmes et de cauchemerds quand j'étais pas assaisonnée à l'insomnie.J'ai bien mijotée du 22 mai au 23 (ou24 sais plus)  juin. Je suis allée voir les résultats la mort dans l'âme .Ben vi je ne voulais pas voir la fin de mon rêve arriver. Ma honte d'expliquer à tous mon échec. Mon copin est arrivé plus vite que moi au tableau d'affichage (par superstition je n'ai pas voulu traverser la pelouse.Complètement stupide puisque les résultats étaient déja là  et que on est pas au pays de oui oui je pouvais plus rien y changer).Mon Zhomme se retourne grand sourire .MAis je suis comme Saint Thomas : je ne crois que ce que je vois. Mon nom y est . Je reste zen et prends au secrétariat mon enveloppe d'admission. Dans la voiture j'étais partagée entre larmes et joie (le stress qui redescend et l'émotion de la concrétisation d'un objectif de vie).Voilà pour la partie concours?La plus stressante?  En fait il y a une épreuve subsidiaire:  valider la tonne administrative pour valider son inscription.Prévoir un budget gigantesque pour tout acheter pour la rentrée mais ceci est une autre histoire.

Publié dans IFSI

Commenter cet article