présentation + pourquoi infirmière.

Publié le par Hisako

Bonjour à vous. Je vais vous raconter mon parcours , il serait donc interressant que je me présente.

Humhum, je me lance.Je choisi de garder un certains anonymat.Sait on jamais ce que je vais raconter j'ai pas envi de me faire prendre en grippe par mon équipe enseignante.Je veux  avoir la liberté de disserter sur ma formation à loisir. Je vais donc rester vague.

21 ans en couple depuis 6 ans , un petit chez moi en banlieu parisienne qui héberge mon zoo (chinchillas + deux chiens ). Passionnée de lectures en tout genre mais plus particulièrement de romans policiers.Depuis ma TL et ma fac de lettres modernes je fais une allergie aux grands classiques.Sais pas si ça va guérir mais j'ai des boutons rien que de voir la Chartreuse de Parme.J'aime aussi les jeux vidéo, l'Histoire. Je bricole pas mal à mes heures perdues et jusqu 'à cette année  j'étais bénévole dans une école maternelle.

Pour mon parcours professionnel : une filiaire litteraire.J'adore les sciences mais je suis archi nulle en maths j'aurais été trop handicapé en S.Puis j'ai fais une prépa  et intégré une licence lettres Modernes sans grandes convictions.J'y ai fait deux mois et demi et n'y suis jamais retourné.A cause de mes parents qui pense que je me gache; j'ai décidé de passer le concours d'infirmière en cachette. Après mon admission à l'écrit je leur ai annoncé la bonne nouvelle. Ca été la fin des haricots. Je vais pas décrire les crise d'hystéries parentales et les leçons de morales de la famille. Devant tant de déterminations ils me laissent un peu près tranquille et ma mère relativise : au moins si il y a un attentat je ne serais pas dans le RER. lol.

Je rentre donc demain en première année. J 'ai décidé de vous faire partager ma passion et ma formation. Pouquoi ça? Parceque si l'on trouve beaucoup d'informations  sur le concours ou sur la formation , on recence très peu  de parcours personnels qui permettent de se faire une idée sur la des cours , de la difficulté. Une idée seulement car cela va dépendre de l'IFSI , de la promo et des capacités de chacun.

Une question que l'on doit se poser avant de choisir cette profession et de se présenter aux concours.Pourquoi infirmière?

Bien ententu, la  réponse de chacun est personnelle. La maladie , la maladie d'un proche, la connaissance de quelqu'un de la profession, les nombreuses séries sur le sujet, une remise en question professionelles, des enfants d'âge raisonnable qui permettent de reprendre les études souhaités peuvent être l'élément déclancheur de son envie.Personnelement c'est une réflexion sur ma personnalité et mes attentes qui m' ont conduits sur cette voix. Ca m'a pris un an post bac. Un jour ou je déprimait je réflechissait sur phospore à ce que j'aimerais exercer..Apres avoir éliminé les métiers du commerce (suis incapable d'arnaquer les gens) les métiers de la sécurité ( avec mon gabarit j'aurais fais polichinelle dans la police) ; j'ai réfléchi à mon premier amour la science j'ai cliqué sur infirmière.J'ai tapé sur google IFSI et j'ai regardé les écoles ou l'inscription était encore possible.Seulement mes raisons ne serais pas passé à l'oral.Il a bien fallu explorer le pourquoi du comment d'une manière moins subjective.

 

A ces éléments déclancheurs et subjectifs doivent  donc être alliés des éléments moins subjectifs.L'élément déclancheur ne fait pas tout.Ainsi j'admire beaucoup la profession de  psychologue.Mais je ne l'ai pas choisie. Pouquoi ? Parceque il faut tenir compte de ces capacités et de sa personnalité.                                                                                                                                                                 Mais il faut aussi  tenir compte des spécificités de la profession: aimer le travail en équipe , l'autonomie et les responsabilités , être organisés .Etre pret à assumer les horaires contraignates qui vont entraver la vie familiale. Si vous détester l'autorité et la critique ça va être très dur pour vous. Vous voyez l'ogre Shreck vous soignez? lol

Autant faire la liste de ces qualité et ces défaults:

Qualités ( je souligne les miennes): Orgnisée, génereux, altuiste, maniaque, goût du contact, aime le relationnel, habile,  aime travailler en équipe, autonome , rigoureuse, aimer le paramédical, être curieux, consciencieux, disponible, dynamique, calme etc...

Pour les défauts la tâche est plus hardue. Il faut que les défaults soient en même temps des qualités ou bien l'on peut choisir la carte de l'honnêteté totale (ceux entre ""):  Maniaque ,  trop gentil, réservée, "tétue", perfectionniste, émotif , etc..., timide , bavard , excentrique, stressé.

L'important est de se connaître et de savoir argumenter. Chacun d'entre nous à ses raisons de vouloir être infirmier/ière mais un minimum de passion et d'investissement est nécessaire.

A bientôt, la presque ESI Hisako.

Publié dans IFSI

Commenter cet article