l'art de se ruiner un week end

Publié le par Hisako

  En principe l'image est animée et le monsieur s'ennerve sur son clavier.

Bonjour,

Le mien (de clavier) vient de s'en sortir de justesse.

Je m'explique.2lève modèle que je suis  (rhoo la modestie) s'est dit" tiens ce serait rudement propre et pratique de mettre ses cours sur ordinateur."Alors j'ai passé des heures et des heures à les copier. Et létourdie que je suis n'a pas fait de Cd gravé de ses cours .

Mon copin pas très malin s'est balladé sur le net nous a ramené un charmant grimlins.Comme il n'avait pas bien paramétré son antivirus  ni fait de csan disc.Le grimlins déchanier nous a tt mangé.Et moi qui pensais que mes cours était indigestes , le grim en a fait un festin.Oh mais il a pas tt mangé non mes cours ressemble à un pull mangé par des mites. Des bouts de pages ont disparu. Si j'ai eu la bonne idée de garder mes cours manuscrits de mater gynéco j'ai hélas jété mes cours brouillon de personnes agées.Ce qui fait que :

1) Je suis au chômage technique il me manque les deux cours que je voulais réviser

2)Me suis ennervée sur ma souris et mon clavier(ouf ils fonctionnent je me suis souvenu  dans mon délire que le dimanche les supermarchés sont fermés et que ma carte de crédoche est en grève)

3)j'ai retourné tt l'appart dans l'espoir que mes cours se seraient sauvés de la poubelles et se cachent comme des clandestins

4)Devant l'horreur de ma situation, j'ai pleurer comme un bébé sur mon sort.Après avoir établie que je suis une grosse nulle , et étourdie , je me suis vengée sur le chocolat en tablette.D'ailleurs pas fameux.

5)Me suis souvenue que c'était le copin le responsable de cette situation. Et depuis deux heures me demande comment le zigouiller le faire souffrir.

6)Enfin j'ai laisser des messages aux copines pour que elle me reserve leur cours .Seul hic l'un d'eux est celui du bordel en amphi.Ironie du sort le thème c'est le deuil.

Bon je vais aller me revigorer avec mon café gateaux et un bouquins.

Bonne semaine à vous Hisako sniff sniff

Publié dans IFSI

Commenter cet article