Grd gourou des bobos de la famille?

Publié le par Hisako

Bonjour,

je reviens de mon réveillon de Noël  chez ma belle famille, et j'ai allègrement pu constater un effet secondaire des études.La famille ma nommée sans mon consentement grand Gourou des maladies et bobos en tous genres. Ca peut franchement être touchant  d'avoir la reconnaissance de la famille et une telle confiance mais là j'essaye de décompresser et de passer une bonne soirée.

Ca a commencé par le récit de l'accouchement de ma belle soeur le 23.12 dans une sale clinique où elle doit elle même se dépatouiller avec sa cicatrice d'épisiotomie. ALors on m'a demandé de leur expliquer ce qu'elle devait faire.

J' ai fait mine d'être très interressée par mon verre d'apéro pour me donner une contenance. C'est à ce moment là que vous devez brisez leur espoir et leur expliquer que vous n'êtes pas Le Sauveur , que vous ne faites pas d'études de médecine et donc qu'en aucun cas vous ne pourrez  leur faire une consultation, les conseiller à la limite. Ca me fiche le coeur en l'air de briser leur rêve le soir de Noël. Après entre deux vapeur d'alcool vous essayez de vous rapeler de votre rôle propre (le cul sec ça monte vite à la tête).Donc j'explique vite fait  ce qu'elle doit vérifier  ou poser comme questions.

Je pensais être enfin tranquille et pouvoir savourer ma soirée en paix .Ben non la c'est la belle mère qui me demande si avec son médicament elle peut boire de l'alcool.Deuxième cul sec pour me retenir de lui dire que je suis pas médecin et que oups j'ai oublié le vidal à la maison .c'est ballot , hein?!Je lui répond gentiment  de regarder la notice du médicament et que dans le doute vaut mieux se modérer.

Je m'écarte des adultes et m'installe à côté de mon beau frère de 17 ans pensant que lui au moins  il va me parler de ses hormones et de ses nouvelles conneries .Ben non perdu.Parce que à la casquette grande Spécialiste des maladies et bobos  les gens ont tendance à penser que vous êtes un psy gratuit. Il m'a fait tout le panégérique de ses petits bobos , ses semelles orthopédiques....Comme je suis mal remise des cours sur le fin de vie et que j'ai déjà un certain nombre de verres dans le nez je lui ai gentilment dit  intérieurement que des semelles ortho c'était pas la mort  et que faire son caliméro pour ca c'était con qu'heuresemnt que les cancéreux faisaient pas de tels caca nerveux  parcequ'ils avaient un ongle cassé. Je me suis mordu très fort la joue .J'ai fait un grand sourire à mon beauf et j'ai prétexté que j'allais fumé une cloppe .Décidement depuis que je suis payée pour être à l'écoute j'ai tendance à devenir sourde chez moi.

Finalement j'ai passé le reste de la soirée avec les petites de 4 et 8 ans , elles au moins me font pas faire des heures sup.

Publié dans IFSI

Commenter cet article

Mélodie 24/08/2009 14:42

Hum,ça me fait rire,ma mère est infirmière et on l'a prend tous comme un medecin.Quand elle va à un repas,tout le monde lui pose des questions sur leurs petits bobos,ça va d'une coupure à des pertes intimes.Ma mère est toujours très contente dans ces cas là (ironie) .A chaque fois qu'on est malade,on lui demande ce que l'on a,parfois,elle ne sait pas.On lui dit toujours : Mais t'es infirmière quand même ! A là là,la pauvre ! 

jocelyncharles 07/01/2007 16:48

Aie, je vois, heureusement qu´il n´y  pas d´etudiant en médecine dans ta famille ou que tu n´ais pas choisi la médecine.
Une des raisons pour lesquelles je n´ai pas révélé a mes nocles tantes etc que je fais médecine c est justement ca: Je ne veux pas qu´on m´embete avec les bobos de tout le monde.
Etudiant en médecine dans la vrai vie et ancien ´etudiant en psycho, je fais croire , hormis mes parents , á toute ma famille que je fais toujours psycho dans un obscur doctorat en allemagne mdr
Oui je sais c´est cno mais je suis réellement allergique au sollicitation et chez nous faire psycho c´est pour les c.. donc.. je suis un ...?
 

fonfec 04/01/2007 11:59

Excellent ton blog ! Je viens de le découvrir et je me suis lu tous les articles d'une traite ... ça m'a bien fait marré ! et fait repensé à toutes mes histoires de stages et de cours. Dur dur la vie d'une ESI !!!
Continue comme ça ....
Fonfec (ESI 3ème année - Nantes)